Communiqués et dossiers de presse

Moulins vue d'en haut

48 heures d'art et d'histoire à Moulins

06/06/2018AllierCulture

À tout juste 2h30 de Paris, au cœur de l’Allier, existe une tout autre capitale : celle du duché du Bourbonnais. L’étonnante Moulins et ses vieux quartiers est un passage obligé pour les amoureux de terroir et d’histoire. Si vous êtes pressé, voilà un chemin tout tracé...

Jour 1 : Virée architecturale

Grand Café

En plein centre-ville, levez la tête et perdez-vous dans les rues étroites, bordées de maisons à pans de bois. Vous apercevez déjà le beffroi où les jacquemarts sonnent tous les quarts d’heure depuis 1655. Ne manquez pas de vous arrêter devant l’imposante Cathédrale Notre-Dame de Moulins — Vu d’en bas, impossible d’échapper à ses curieuses gargouilles. Dans la sacristie, vous retiendrez votre souffle devant le triptyque de la « Vierge en gloire » (1502) : un chef-d’œuvre de la peinture gothique française ! Dehors, frayez-vous un passage dans les cours Anatole France et prenez un cliché de la façade Art Nouveau du Café Américain. Plus loin sur la place d' Allier, vous trouverez le célèbre Grand Café de Moulins. Avec ses miroirs baroques laqués blanc, sa végétation luxuriante et son immense fresque de Sauroy, ce dernier fait partie des plus beaux cafés de France ! Il se murmure même qu’une jeune Coco Chanel y aurait poussé la chansonnette sur l’un des balcons…

Jour 2 : Tournée des musées inédits

Musée Anne-de-Beaujeu

Outre le Centre national du costume de scène et de la scénographie dont la réputation n’est plus à faire, une première pause culturelle s’impose au Musée de la Visitation.  À l’intérieur,  prenez le temps d’admirer les cinq étages de soieries précieuses, de broderies florales et d’ouvrages d’art. Continuez ensuite votre promenade vers le Musée Anne-de-Beaujeu : vous aurez plaisir à découvrir que le pavillon Renaissance abrite la deuxième collection française de figurines gallo-romaines en terres blanches. À côté, l’étrange maison Mantin saura tout autant vous étourdir. Depuis la fin du XIXe, ses objets rares et éclectiques contribuent à rendre « ce spécimen d’habitation » si singulier. Toujours en ville, mais cette fois-ci en famille : faites un saut au Musée de l’Illustration Jeunesse. Celui-ci regorge d’œuvres graphiques originales d’illustrateurs !

Flânerie gourmande et art de vivre moulinois

Pont Regemorte

Qui dit weekend, dit également douceur de vivre et petits plaisirs gastronomiques… Il est temps de s’imprégner des saveurs et spécialités bourbonnaises ! Direction rue de Paris, dans la maison mère des Palets d’Or pour y déguster un délicieux chocolat « mi-amer ». Recouvert d’une fine feuille d’or, cette spécialité sucrée au chocolat, à la crème fraiche et au café ne cesse d’éveiller les papilles des gourmands passagers, depuis 1898. Mais si vous avez un goût prononcé pour le terroir, passez donc une tête dans l’épicerie fine Moutardier. On vous recommandera vivement le pâté de pomme de terre et la pompe aux grattons, typiques de la région. Une fois votre panier bien rempli, il n’y a plus qu’à rejoindre les berges de l’Allier pour y flâner et se revigorer. N’hésitez pas à prolonger en soirée : au coucher du soleil, le panorama vous laissera un souvenir impérissable de Moulins.

© Crédits photos 

  • Moulins vue haut © Luc OLIVIER
  • Grand-Café ©  Allier Tourisme
  • Musée Anne-de-Beaujeu © Luc OLIVIER
  • Pont Régemorte © Luc OLIVIER

Un complément d’information ? Besoin d’inspiration pour l’un de vos articles ?

Joindre notre équipe